Sitajoeblack's Blog

31 août 2011

Susauxcollabos: Harlem Désir artisan de la plus nocive manipulation/escroquerie de l’antiracisme dévoyé et à sens unique !

Harlem Désir ancien président de ce qui a été  une des plus grandes entreprises de manipulation et de formatage/conditionnement des masses par la dictature des bons sentiments: SOS Racisme dont Pierre Desproges disait si justement:« J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire. (…) Mais attention, il ne faut pas me prendre pour un suppôt de Le Pen sous prétexte que je suis contre tous les racismes.« 

Tous ces types qui s’auto-attribuent le pouvoir exorbitant de dire le Bien et le Mal et se disent membres autoproclamés du camp du Bien alors que ce ne sont que de vulgaires escrocs doivent être dénoncés pour leurs exactions ainsi que pour être des contributeurs zélés à l’islamisation de la France ce qui devraient les tenir éloignés  définitivement de tout poste à responsabilité politique si faire de la politique était un gage d’honnêteté et de probité. Il faut dire que le mauvais exemple est donné au plus haut niveau  de l’état quand on voit un ancien condamné Alain Juppé être nommé comme ministre de la France.

http://www.legaulois.info/2011/07/harlem-desir-condamne-pour-recel-et.html

Des détails sur cette page: http://www.liberation.fr/c/0101262898-c

Regarder aussi cette vidéo d’Eric Zemmour: http://www.dailymotion.com/video/xks91c_z-comme-zemmour-du-30-aout-2011_news#from=embed

Sans oublier Alain Finkielkraut et sa célèbre sentence:  « L’antiracisme est le communisme du XXIième siècle»

Dernières nouvelles en date fin aout 2011: l’arroseur arrosé:

Les idéologues comme Harlem Désir osent tout, c’est à ça con les reconnait: http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/marseille-harlem-desir-arroseur-99797

Toute critique de l’islam étant immédiatement considérée comme du racisme c’est lui.

Toute critique de l’immigration étant immédiatement considérée comme du racisme c’est lui.

Mais un FDS qui se fait traiter de « sale Français » ou de « face de craie » ça ce n’est pas du racisme selon lui.

Partout où un mauvais coup contre la France peut être perpétré il répond toujours présent.

L’influence sur la société de ce personnage et la nocivité de SOS racisme durant les 30 dernières années devront un jour être analysées mais Dieu merci le discours culpabilisant de cette officine ne passe plus auprès du peuple qui a bien conscience de s’être fait manipuler. La dictature des bons sentiments ça eu payé mais ça ne paye plus. SOS racisme est en faillite et l’on sent réjouit:

http://www.fdesouche.com/233276-sos-racisme-au-bord-du-redressement-judiciaire-le-sos-de-dominique-sopo

Des critiques pertinentes dans cette courte vidéo de 3 minutes: http://www.dailymotion.com/video/x81isw_le-vrai-sos-racisme_news#from=embed

Intéressons-nous au cas de  Harlem Désir cornaqué à SOS racisme par son cofondateur Julien Dray qui a aussi dû rendre des comptes à la justice pour des malversations financières mais qui n’a  jamais été condamné. Le proverbe dit  qu’il n’y a pas de fumée sans feu.Loin de cette noble cause du racisme, en instrumentalisant SOS Racisme à des fins politiques nos deux compères ont parfaitement réussi puisqu’ils ont largement contribué à la victoire de Mitterrand. Tout le monde voulant faire partie du camp des « potes », du camp du Bien et le parcours était bien balisé par la réduction ad hitlerum. Ceux qui ne votaient pas à gauche c’était les salauds de droite, les racistes, des lepenistes. Fâââcileee. Alors participez à la curée contre ces nuisibles!

Un rappel datant de 2009 sur les démêlés de SOS Racisme avec la justice:

SOS Racisme,Dominique Sopo accusé de détournement de fond

D. Sopo

11 juin 2009

SOS Racisme,Dominique Sopo accusé de détournement de fond

Fin de la garde à vue des dirigeants de SOS-Racisme

LEMONDE.FR avec AFP Mis à jour le 11.06.09

Le président de SOS-Racisme, Dominique Sopo, et trois cadres de l’association ont été remis en liberté dans la nuit du mercredi 10 juin au jeudi 11 juin, a indiqué l’un de leurs avocats, Me Patrick Klugman.

Julien Dray ne siègera plus au bureau national “pendant un certain temps”.

Réaction “Julien Dray peut expliquer au centime près l’ensemble des dépenses”


Julien Dray

Julien Dray dit ne pas savoir quand il sera entendu par la justice, malgré ses demandes répétées.

Eclairage Les points-clés de l’affaire Julien Dray

Les faits Le président de SOS-Racisme placé en garde à vue, perquisition au siège

Edition abonnés Archive : Julien Dray sort de son silence et dénonce le “lynchage” dont il a été victime

La garde à vue de M. Sopo, d’une responsable des finances de l’association et de deux autres cadres, avait débuté mardi dans les locaux de la brigade financière avant une perquisition dans les locaux parisiens de SOS-Racisme dans le cadre de l’enquête sur des mouvements de fonds suspects au profit du député PS Julien Dray. Un autre membre de SOS-Racisme placé en garde à vue mardi avait été remis en liberté auparavant et une sixième personne avait été entendue comme témoin mardi par la brigade financière. Les policiers enquêtent notamment sur les liens entre l’association et le député socialiste de l’Essonne, cofondateur de SOS-Racisme en 1984.

Deux collaborateurs de Julien Dray, qui ont été permanents de l’association, sont notamment épinglés dans un rapport de la cellule antiblanchiment de Bercy, Tracfin. Tracfin les soupçonne d’avoir perçu de l’association Les Parrains de SOS-Racisme et du mouvement lycéen la FIDL des chèques pour un montant de 127 377 euros qu’ils auraient ensuite reversés pour partie à M. Dray.

Me Jacky Benazerah, avocat de Dominique Sopo, a dénoncé mercredi des “fuites orchestrées”, s’élevant contre le placement en garde à vue de son client, “un moyen de pression pour obtenir la vérité qui convient aux enquêteurs” et qui “salit SOS-Racisme”, selon lui.

souce:[www.lemonde.fr]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits »  publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur  Aperçu avant impression, Imprimer). Si l’article dépasse une page à l’impression n’imprimer que la première page. cela devrait suffire à renseigner le destinataire sur le sujet du courrier.

Meilleur méthode: on peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/ ou à celle-ci printfriendly.com . A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer.

2)En complément. Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux ou trois feuilles selon le grammage du papier soit de 4 à 6 pages. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les  pages encore disponibles ce document de 3 pages de Paul Weston intitulé: Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : «Nous vous demanderons des comptes»  http://sitasecure.files.wordpress.com/2010/10/paulwestonstatement.pdf et éventuellement d’autres disponibles à cette page: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courrier?

On peut écrire à Harlem Désir premier secrétaire par intérim au siège du PS dont l’adresse 10 rue de Solférino 75007 PARIS figure à cette page: http://www.parti-socialiste.fr/le-ps/solferino-la-maison-des-socialistes

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité. Nous ne considérons pas que qualifier de collabo quelqu’un qui par ses actes et ses déclarations prouve qu’il en est un, soit une injure. Sinon la vérité pourrait souvent être considérée comme une injure.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

2 mars 2011

Tuons dans l’oeuf le parti politique mahométan, NUFR, Nouvelle Union Française (R…eligieuse) !

Logo NUFR, Nouvelle Union FrançaiseLe NUFR est un obscur parti politique mahométan dont le site internet est nu-fr.org.

Il suffit de parcourir le site pour que ses objectifs réels apparaissent clairement car ils sont fort mal dissimulés et puent à travers toutes les formulations.

Prenons deux exemples :

1/ A propos de la nourriture Halal [copie écran], qui n’est, concrètement, que de la nourriture au rabais permettant de racketter une taxe aux non-musulmans :

les cantines iraient mieux, les écoles iraient mieux, les enfants iraient mieux

C’est ça… Il n’y a qu’à voir ce que ça donne chez Quick qui a décidé de passer au Halal certains de ses restaurants fast-food : un mort par intoxication alimentaire

Hé, la NUFR : ta cochonnerie de halal, on n’en veut pas !

2/ A propos d’Education et de Culture [copie écran], l’échelle des valeurs de la NUFR est la suivante :

en premier lieu la religion, ensuite seulement la vie humaine, puis la progéniture et les biens, enfin, en tout dernier lieu la raison.

C’est exactement l’échelle des valeurs d’une société obscurantiste.

Hé, la NUFR : tes valeurs, on n’en veut pas !

Bien évidemment, on a droit (21 février 2011) aux pleurnicheries mahométanes habituelles dès la page d’accueil de leur site à savoir que les journalistes sont des méchants, des vilains, des menteurs et des manipulateurs dès qu’il s’agit des musulmans. L’illustration choisie semble donner raison à la NUFR :

pleurnicheries de la NUFR

Alors certes, c’est vrai que le journalistes mentent quand ils tressent des lauriers à l’islam, qui ne vaut rien et n’a jamais rien apporté de bon, sauf par effet collatéral accidentel. Mais quand, trop rarement, ils osent dénoncer les mahométans pour ce qu’ils sont effectivement, ici en l’occurrence des activistes de la régression, ce n’est que la vérité… qui déplait aux mahométans qui n’ont pas réussi leur dissimulation.

Il suffit de regarder la page AUTOUR des deux articles de presse supposés mensongés pour constater que, non, la caricature ne ment pas, bien au contraire c’est la caricature qui reflète la réalité telle qu’on peut la constater sur leur site internet :

Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer au NUFR

pour leur faire comprendre que leurs mensonges ne passent pas.

Vous pouvez d’ailleurs le constater aussi dans les discours du Calife sur Youtube.

NUFR, Nouvelle Union Française (R...eligieuse)
.jpg
358 Ko

.png couleurs pures 472 Ko
1066×711 – 10×15

Vous trouverez l’adresse postale du parti NUFR sur la page Contact du site nu-fr.org
En cherchant plus avant sur internet, vous pouvez aussi trouver l’adresse postale publique professionnelle du président de ce parti politique [copie écran].

Un autre élément de la cinquième colonne appartenant à la NUFR est sorti du bois : Zakaria Bendriss.
Vous pouvez lui envoyer de même la carte postale à son adresse postale publique professionnelle.

23 février 2011

Brigitte Bardot attaque Brice Hortefeux et Bruno Le Maire. Tous derrière BB!

Dernières nouvelles en date du 22/02/2011:

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-50306-bardot-attaque-brice-hortefeux-et-bruno-le-maire.html

Visuel censuré par l’ARPP de Dominique Baudis

Le mardi 4 janvier 2011 Brigitte Bardot a relancé avec ses amis une campagne nationale contre l’abattage rituel qui avait initialement été sabotée par le refus
de l’ARRP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) de Dominique Baudis, par ailleurs directeur de l’IMA(Institut du Monde Arabe), des 2 visuels prévus mais devant l’ampleur des
réactions dues à notre action SITA: http://sitasecure.wordpress.com/2010/11/10/halal-brigitte-bardot-tient-parole-et-lance-un-grand-mouvement-dopinion-avec-8-organisations/ l’ARPP a finalement accepté un visuel très
peu différent. Voyez plutôt le visuel autorisé:

Visuel autorisé

Ceux que ne seraient pas au courant qu’on leur fait manger halal à leur insu donc payer la dîme islamique reversée au culte musulman et aussi-cautionner un abattage barbare peuvent s’informer à
cette page: http://infosplus.over-blog.com/ext/http://ndpherault.hautetfort.com/archive/2010/07/09/l-halalisation-de-la-nourriture-se-poursuit-a-l-insu-des-con.html dont voici un extrait:

Le phénomène halal : avez-vous mangé du halal ? Oui

– Si vous avez mangé de l’agneau acheté en grande distribution, – Si vous achetez les meilleures pièces du bœuf en grande distribution, découpé dans une industrie en Bretagne
(Bigard), à Metz (Charal) ou à Cherré (SOCOPA), …,

– Si vous mangez du poulet abattu dans le Finistère, vous avez forcément mangé des produits abattus et préparés suivant le rite halal ou casher. Comment cela est-il
possible ?

– par simplification industrielle : pratiquement tous les moutons sont abattus suivant ce rite ; de plus, pour éviter d’avoir à nettoyer la ligne de production avant de passer au rite
;

– par le souci d’utiliser au mieux toutes les pièces de la bête : le halal ou le casher n’utilisent surtout que les avants des bovins et non les arrières, alors que beaucoup de Français,
dans notre pays d’élevage, recherchent les meilleures pièces dans les arrières.
Pour limiter les refus par les inspecteurs – imams ou rabbins -, toute la production suit le même
traitement. »

Le peuple français ne veut pas manger halal ou casher à son insu

Le peuple français ne veut pas payer l’impôt islamique à son insu

Le peuple français refuse les souffrances inutiles infligées aux animaux par l’abattage rituel

Le peuple français exige l’abandon de la dérogation pour l’abattage rituel

Le peuple français s’est prononcé à 72% pour ces mesures et il n’acceptera jamais ce diktat, ni de nos gouvernants si peu laïques, aux ordres d’associations confessionnelles, ni des
entreprises de la filière viande dont la souffrance animale est le cadet des soucis, profit oblige. Si le peuple français n’était pas entendu alors il pourrait bien décider de boycotter toute
viande autre que le porc. Faudra-t-il en arriver à de telles extrémités ou la raison finira-t-elle enfin par l’emporter, la France allant rejoindre les pays civilisés imposant l’étourdissement
préalable comme la Suisse, l’Islande, la Norvège et la Suède?

Adoptez la fourmi-attitude et rejoignez les autres fourmis qui vont tout dévaster sur leur passage et obliger les autorités à labelliser les viandes rituelles et à interdire les abattages sans
étourdissement préalable. http://ripostesita.wordpress.com/la-fourmi-attitude/

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie
Directe

A qui envoyer un courrier?

Au ministre de l’agriculture: http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/administration-centrale-ou-ministere_172214.html

Au premier ministre: http://adresses-ministeres-ministres.fil-info-france.com/

Au ministre de l’intérieur et des cultes Brice Hortefeux: http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre

(dernière ligne dans le formulaire de contact et écrit en tout petits caractères).

Au président de la république: http://www.elysee.fr/ecrire/

A votre député car c’est lui qui devra voter l’annulation de la dérogation pour l’abattage rituel: http://www.assemblee-nationale.fr/qui/

Aux industriels de la filière viande.

Contact Socopa: http://www.iaa.cra-normandie.fr/pages/fr/1SOCOPA.htm

Contact Bigard: http://www.bigard.fr/index.php?id=3&no_cache=1

Contact Charal: http://www.charal.fr/fr/contact.htm

Contact Terrena: http://www.terrena.fr/contact

Quoi mettre dans l’enveloppe?

L’interview de Christophe Marie au format PDF(1 page), porte-parole de la fondation Brigitte Bardot par Lyoncapitale.fr: http://sitasecure.files.wordpress.com/2011/01/interviewbb.pdf

Et aussi l’article ci-dessus au format PDF pour que le destinataire sache de quoi on veut lui parler(1 page): http://sitasecure.files.wordpress.com/2011/01/bbcampagne.pdf

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des
informations  afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur
entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

Vous pouvez aussi envoyez aux journaux nationaux et régionaux un courriel avec l’url (http://tinyurl.com/34oe7ud ) de cet
article pour les inviter à parler de ce qui intéresse les Français.

Pour contacter les journaux aller à cette page: http://www.touslesjournaux.com/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous
inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle
façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Lu sur: http://www.actionsita.com/

30 décembre 2010

La planification de l’islamisation de l’Europe: luttons contre ce fléau !!!

Tout est analysé, expliqué et des moyens de lutter contre ce fléau sont donnés dans la suite.

eurabia_fond_rouge

L’extrait du texte ( qui en est la conclusion ) mis en ligne ce soir a été écrit en 2009 par le journaliste allemand Michael Mannheimer. Vous pouvez en lire l’intégralité sur Bivouac-ID . C’est un peu long mais mérite vraiment d’être lu. Ce document est  une référence sur le sujet.

» Conclusion : après avoir échoué l’apaisement d’Hitler, les « pacifistes » occidentaux récidivent.

(…) La théorie de l’apaisement est absurde car l’expérience historique montre que les régimes voyous, sans exception, ont dû être vaincus par la force. Ce fut le cas avec Hitler, avec les Khmers Rouges au Cambodge, et avec le régime cannibale d’Idi Amin Dada en Ouganda, qui s’était d’ailleurs converti à l’islam. (…)

Non, la seule conclusion correcte suite à la seconde guerre mondiale doit être :

« Plus jamais la tolérance pour l’intolérance »

(…) Cependant, il faut que les « pacifistes » et les ennemis de la liberté occidentale comprennent bien une chose : le crocodile islamique vous mangera les premiers !

La faillite collective de l’élite occidentale

(…) Là, où la prise de conscience et la défense sont concernées, non seulement les juristes et les politiciens ont misérablement failli à leur tâche, mais pire : par leur passivité envers la menace mortelle que constitue l’islam contre nos pays, ils ont brisé le serment de loyauté envers leurs peuples et que leur fonction et la Constitution leur imposent, et qui est avant toute autre considération, de protéger leurs populations contre ce danger mortel.

Alors que faire ?

Quiconque veut empêcher Eurabia d’advenir, ne peut compter ni sur la justice ni sur la politique, mais doit devenir très actif, selon les suggestions suivantes :

  1. Ne jamais voter pour un politicien pro-islam. Annuler tout abonnement à des journaux ou magasines favorables.
  2. Les lecteurs doivent envoyer, en masse, des lettres de protestations contre les articles et commentaires qui qualifient les critiques de l’islam de gens dangereux « d’extrême droite », et contre les articles qui nient le fait que l’islamisation de l’Europe est bel et bien en train de se produire.
  3. Submerger d’e-mails et de lettres les radios et télés qui produisent des émissions islamophiles.
  4. Établir des avertissements de masse contre les juges qui détournent nos lois et qui favorisent cette immigration massive.
  5. Ne plus jamais voter pour des maires et des partis qui se sont engagés dans la construction de mosquées, et largement diffuser les noms des élus complices.
  6. Envoyer des lettres de protestations aux mairies, préfectures et partis politiques.
  7. Organiser des sit-ins et autres petites ou grandes manifestations partout où cela est possible.
  8. Informer les relations et les amis sur l’islam, par des textes d’informations sur la vraie nature de l’islam, et par e-mails.
  9. Partager vos connaissances sur l’islam avec vos amis, clients, relations…
  10. Quand vous votez (aux niveaux, local, national ou européen) ne votez que pour ceux qui ont officiellement mentionné le caractère dangereux de l’islam et s’opposent aux menaces.
  11. Soutenez et encouragez les politiciens, journalistes, intellectuels, artistes et autres citoyens, assez courageux pour oser critiquer l’islam en acceptant la stigmatisation insultante « d’extrême droite » que les musulmans ou la gauche vont, comme d’habitude, coller sur leur nom.

Tout a été dit, mais une seule vérité est inébranlable :

« Celui qui ne combat pas, a déjà perdu la bataille » 

 

23 décembre 2010

La mairie du 18ème participe à hauteur de 22 millions d’euros à la construction de la mosquée !

Effarant! Encore un redoutable exemple du bafouement de la loi de 1905! C’est nous, contribuables Français, qui participons de force à l’islamisation de notre propre pays! Savez-vous ce qu’est un « Institut des cultures musulmanes »? Non? Ben c’est tout simplement une mosquée… Cette fameuse loi de 1905, sans cesse détournée, dit pourtant:


« Article 2: La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte »


JB

.

Combien va coûter la mosquée du 18ème arrondissement de Paris ?


Afin de faire cesser les prières de rue des musulmans, le socialiste Daniel Vaillant fait construire une mosquée dans le 18ème arrondissement de Paris.


Daniel Vaillant, député et maire du 18e arrondissement de Paris, souhaite mettre fin aux prières de rue des musulmans, « au nom de la laïcité », et a donc lancé la construction d’une mosquée dans le 18ème arrondissement.

La mairie du 18ème arrondissement de Paris, menée par Daniel Vaillant, est en train de bâtir un grand complexe qui verra le jour en 2012 et qui permettra aux musulmans croyants de prier.

Coût de la mosquée du 18ème:

La mairie du 18ème participe à hauteur de 22 millions d’euros à la construction de cet Institut des cultures musulmanes. La partie culturelle de l’établissement (association loi 1901) revendra ensuite certains locaux à la partie « cultuelle », laquelle sera financée par des mécènes musulmans, à hauteur de 7 millions d’euros.

source: francesoir.fr

22 décembre 2010

Petite histoire des campagnes de diabolisation…

 

Retour sur la polémique concernant l’intervention de Marine Le Pen. Ce qui s’est ensuivi n’est pas le fruit du hasard… Mais le Front National tutoie la diabolisation. Depuis le temps qu’il en fait les frais… « Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage ».

JB

.



La « diabolisation » est une technique de manipulation des esprits. Elle vise à interdire la description des faits ou l’expression de certaines idées en disqualifiant celui qui les rapporte, en l’accusant d’ « extrémisme », de « dérapage » ou de « provocation ». La diabolisation est l’arme majeure du terrorisme intellectuel. Arme régulièrement utilisée en France depuis quarante ans mais qui a aussi été employée avec succès ailleurs.

Petit rappel historique en forme d’explications :

1968 : Enoch Powell

Helléniste, latiniste, poète anglais, ancien de Cambridge, le député conservateur Enoch Powell était promis aux plus hautes destinées britanniques. Mais, élu d’une banlieue de Birmingham, il jugea de son devoir de s’inquiéter de l’immigration massive qui affectait alors sa circonscription. Son discours du 20 avril 1968 reste prophétique. Mais une campagne de diabolisation s’abattit sur lui. Pour évoquer les risques des sociétés multiculturelles il avait cité un vers de Virgile : celui évoquant la vision de la sibylle décrivant le « Tibre tout écumant de sang ». Le peuple britannique apporta son soutien à Enoch Powell mais les médias ne retinrent de son discours qu’une expression, celle des « fleuves de sang ». Enoch Powell fut brisé par le Système qui lui préféra le pâle Edward Heath. Plus tard, la leçon fut retenue par Margaret Thatcher : pour conserver le pouvoir et imposer des réformes libérales, la « Dame de fer » sut mobiliser l’esprit national pour reconquérir les Malouines mais laissa des pans entiers du Royaume-Uni s’islamiser et s’africaniser.
http://www.youtube.com/watch?v=7wGtcloE0i8&feature=related

1979 : la campagne de presse contre la « Nouvelle Droite »

Durant l’été 1979, les grands médias lancèrent une campagne de presse massive visant à disqualifier des clubs de réflexion (GRECE et Club de l’Horloge) et un journal en plein essor, le Figaro Magazine, tout en « compromettant » le RPR et l’UDF. Sans qu’il y ait eu une seule phrase à reprocher aux mis en cause, l’objectif était de frapper d’interdit certaines idées : celles qui valorisaient les origines européennes de la civilisation française, celles qui prenaient en compte la diversité et l’originalité des cultures, celles qui relativisaient le rôle de l’acquis par rapport à l’inné. Toutes idées jugées non « correctes » tant par les tenants d’un marxisme finissant que par les partisans de la nouvelle idéologie des droits de l’homme en train de se constituer autour de Bernard-Henri Lévy.
http://www.polemia.com/article.php?id=2737

1980 : l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic

Le 3 octobre 1980, une bombe explosa devant la synagogue de la rue Copernic à Paris. Immédiatement « l’extrême droite » fut accusée. Et le président de la LICRA, Jean Pierre-Bloch affirma : « Les assassins, ce sont aussi ceux qui ont créé le climat » ; il visait là les journalistes du Figaro Magazine, ciblés aussi par BHL. Quant au pouvoir exécutif de Giscard, Barre et Bonnet (ministre de l’Intérieur), il fut accusé de complaisance avec l’ « extrême droite ». On sut très vite pourtant que l’attentat était d’origine proche-orientale mais l’effet politique des accusations mensongères fut redoutablement efficace : la direction du Figaro Magazine fut épurée et Valéry Giscard d’Estaing battu à l’élection présidentielle de mai 1981.
http://www.polemia.com/article.php?id=2735

1980 : le parti communiste et le bulldozer de Vitry

Le 24 décembre 1980, la municipalité de Vitry, conduite par son maire, bloque au bulldozer la construction d’un foyer de travailleurs immigrés devant abriter 300 travailleurs maliens. Le maire Paul Mercieca est soutenu par Georges Marchais puis par une résolution du Comité central du parti. Georges Marchais affirme alors qu’ « il faut stopper l’immigration officielle et clandestine ».

Une campagne médiatique se déclenche alors contre le parti communiste. Être allié de l’Union soviétique et défendre le goulag ne l’empêchait pas du tout de disposer d’un accueil favorable dans les médias ; en revanche, refuser l’immigration l’expose à la diabolisation. Pour y échapper, et malgré le soutien des populations locales, le parti communiste plie et se soumet aux dogmes de « l’antiracisme ». Il y perdra progressivement la totalité de son électorat populaire aujourd’hui partiellement remplacé par l’électorat immigré.
http://www.dailymotion.com/video/xctabd_le-communisme-a-la-papa_news

1983 : Dreux et le Front national

Aux élections municipales de 1983, le thème de l’immigration, abandonné par le parti communiste, revient sur le devant de la scène, notamment dans le XIXe arrondissement de Paris où Jean-Marie Le Pen est candidat et à Dreux où Jean-Pierre Stirbois conduit la liste du Front national. La socialiste Françoise Gaspard ayant fraudé pour être réélue en mars 1983, les élections de Dreux sont annulées ; de nouvelles élections ont lieu en septembre : pour emporter la ville, la liste RPR/UDF fusionne au deuxième tour avec celle de Jean-Pierre Stirbois. La gauche lance alors une campagne de diabolisation du Front national et reçoit pour la circonstance le soutien de Simone Veil que ce choix isole au sein du RPR et de l’UDF.

1986 : la mort de Malik Oussekine et le sida mental

En 1986, le gouvernement Chirac cherche à réintroduire la sélection à l’université et à réformer le code de la nationalité. La gauche et les organisations antiracistes subventionnées organisent alors des manifestations violentes de protestation.

Dans le Figaro Magazine du 6 décembre, Louis Pauwels dénonce « le monôme des zombies » : « Ce sont les enfants du rock débile, les écoliers de la vulgarité pédagogique, les béats nourris de soupe infra-idéologique cuite au show-biz, ahuris par les saturnales de “Touche pas à mon pote”. (…) L’ensemble des mesures que prend la société pour ne pas achever de se dissoudre : sélection, promotion de l’effort personnel et de la responsabilité individuelle, code de la nationalité, lutte contre la drogue, etc., les hérisse. (…) C’est une jeunesse atteinte d’un sida mental. »

Le même 6 décembre, à l’issue de la destruction d’une barricade par la police, un immigré sous dialyse rénale, Malik Oussekine, trouve la mort. Une puissante campagne de sidération de l’opinion s’engage et débouche finalement sur le retrait des lois sur l’université et la nationalité. Formule choc qui illustre bien la baisse des capacités immunitaires et de défense de la société, le « sida mental » est au cœur du scandale médiatique. Mais l’enchaînement des événements montre sa réalité. Aujourd’hui encore c’est le « sida mental » qui rend impossible la répression des émeutes ethniques dans les banlieues de l’immigration.

1987 : le « détail » de Jean-Marie Le Pen

Le « détail » de Jean-Marie Le Pen est souvent considéré – par ses partisans comme par ses adversaires – comme l’explication majeure de la diabolisation du Front national (le mot « détail » a lui-même été diabolisé !).  Ce point de vue mérite d’être fortement nuancé voire corrigé :

     

  • – d’abord, parce que l’affaire du détail ne fut qu’une opération de diabolisation parmi beaucoup d’autres ; il est d’ailleurs intéressant de constater que la campagne de presse contre le « détail » de Jean-Marie Le Pen ne se déclencha pas immédiatement après l’émission « RTL/Le Monde » mais… 48 heures plus tard ; émotion et indignation ne furent pas instantanées mais programmées ;
  • – ensuite, le « détail » survenu en septembre 1987 n’empêcha pas Jean-Marie Le Pen d’obtenir les 500 parrainages de maire nécessaires à sa candidature à l’élection présidentielle, ni de rassembler, au 1er tour, 14,5% des suffrages, doublant quasiment le nombre de ses voix par rapport aux élections législatives précédentes.
  •  

1990 : la profanation de Carpentras

Il y a chaque année – ce qui est déplorable – plusieurs centaines de profanations de cimetières. Dans plus de 90% des cas il s’agit de cimetières catholiques et cela n’émeut personne dans la classe politico-médiatique. Il n’en va pas de même lorsqu’il s’agit de profanations de sites musulmans ou juifs.

A l’origine, la profanation du cimetière de Carpentras ne fit l’objet que d’une simple dépêche de quelques lignes sur l’AFP ; puis elle fut mise en scène par le ministre de l’Intérieur, Pierre Joxe, et devint un événement national de première ampleur. L’ensemble fut couronné par une grande manifestation PS/RPR/PC/UDF/LCR/SOS-Racisme/LICRA conduite par François Mitterrand.

L’ancien directeur des RG, Yves Bertrand, a décrit l’affaire dans un livre de mémoires, n’hésitant pas à la qualifier de manipulation médiatique, sans se prononcer sur l’origine de l’acte lui-même si ce n’est sur la parfaite innocence du Front national. Parfaite innocence qui n’empêcha pas que soit brisée l’ascension du Front national qui venait pourtant d’obtenir l’élection d’un député au scrutin majoritaire (Marie-France Stirbois).

L’affaire de Carpentras reste dans les mémoires car c’est la plus forte opération de sidération des esprits des quarante dernières années. Sidération qui s’opéra donc sur la base, sinon d’un mensonge, du moins d’un fait fantasmé et qui permit, quelques semaines plus tard, le vote de la loi mémorielle qui porte le nom du député communiste Jean-Claude Gayssot : loi liberticide qui crée le délit d’opinion historique. http://www.polemia.com/article.php?id=1573

2004 : l’affaire Vanneste, la diabolisation au nom de l’homophobie

Le député UMP Christian Vanneste a déclaré, le 26 janvier 2005, dans des interviews à La Voix du Nord et à Nord Eclair : « L’homosexualité est une menace pour la survie de l’humanité […]. Je n’ai pas dit que l’homosexualité était dangereuse. J’ai dit qu’elle était inférieure à l’hétérosexualité. Si on la poussait à l’universel, ce serait dangereux pour l’humanité […]. Pour moi leur comportement est un comportement sectaire. Je critique les comportements, je dis qu’ils sont inférieurs moralement […]. »

Propos normaux pour un député conservateur et un philosophe catholique mais qui valurent à Christian Vanneste une puissante campagne de diabolisation. Il fut d’ailleurs poursuivi devant les tribunaux pour « homophobie », un délit créé sur le modèle des précédentes lois liberticides à la suite d’un montage médiatique. Un homme agressé avait médiatisé les coups dont il avait été victime en prétendant que ses agresseurs l’avaient frappé en raison de son orientation sexuelle. En fait, son agression était le fait de son « compagnon ». Mais l’émotion suscitée par le montage médiatique permit la création par la loi du 31 décembre 2004 du délit d’ « homophobie ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Vanneste

2006/2009 : la diabolisation de Benoît XVI

Il n’y a pas que les hommes politiques ou les intellectuels qui soient exposés à la diabolisation. Les hommes de Dieu aussi. Lorsque Jean-Paul II mourut, les médias mondiaux dressèrent le portrait robot du futur pape idéal : un Sud-Américain ou un Africain, progressiste, tourné vers les médias et attaché à une expression émotionnelle de la foi. Le Sacré Collège élut un cardinal allemand, intellectuel et philosophe, attaché à la raison et à la tradition. A partir de là toutes les occasions furent bonnes pour diaboliser le « pape allemand » :

     

  • – son discours de Ratisbonne, où il s’interrogeait sur la religion et la raison (et soulignait les différences entre le catholicisme et l’islam) ;
  • – ses propos africains sur le préservatif dont l’Eglise catholique peut pourtant difficilement… recommander l’usage.
  •  

Dans ces deux cas la technique de diabolisation fut la même : la mise en exergue d’une phrase sortie de son contexte. La même technique que celle utilisée en 1968 contre Enoch Powell.

Enfin la reductio ad Hitlerum fut aussi utilisée lors du rapprochement de Rome avec les évêques traditionalistes, l’un d’entre eux, Monseigneur Williamson, ayant tenu des propos révisionnistes, propos, certes, condamnables au regard du droit français (mais non du droit britannique) mais propos ne relevant en rien du droit canon (à moins de changer les dogmes de l’Eglise catholique).

Bien entendu ces campagnes médiatiques ne sont que des prétextes utilisés par l’oligarchie médiatique dominante pour s’opposer à toute forme de retour vers la tradition catholique dont l’Eglise s’est éloignée à la suite de Vatican II. http://www.polemia.com/article.php?id=2002

Les diabolisés : les nouveaux dissidents

Les diabolisateurs sont les hommes d’influence qui tiennent le « manche ». Ce sont des hommes de pouvoir médiatique, politique ou financier, souvent défenseurs de groupes de pression communautaristes.

Les diabolisés sont, eux, très divers : on y trouve des intellectuels, des hommes politiques, des hommes d’Eglise. Par-delà leurs différences, on trouve quelques points communs : souvent une grande culture, un attachement à des traditions, toujours du courage et de la lucidité et des convictions fermes qui les amènent à s’opposer au « politiquement correct », au « moralement correct », à « l’historiquement correct ».

Le club des « diabolisés » fait penser aux clubs des dissidents des régimes totalitaires, ces régimes si bien décrits par George Orwell dans 1984. Des dissidents que le pouvoir soviétique qualifiait de « hooligans » !

Ce qui prouve qu’être diabolisé, c’est plus qu’honorable, même si cela peut coûter cher : Louis Pauwels n’entra pas à l’Académie française, Enoch Powell se vit barrer la route de Downing street, Christian Vanneste ne deviendra jamais ministre et Benoît XVI aura toujours du mal à être aimé des grands médias !

Comment combattre la diabolisation ?

Une précision d’abord : la diabolisation ne s’évite pas, sauf par le silence, la repentance et le reniement de convictions non conformes. Il ne sert à rien, non plus, de « hurler avec les loups » et de tenter de dénoncer ceux qui seraient encore plus diabolisables que soi. Là aussi c’est aller contre l’honneur et contre ses propres intérêts car cela revient à s’inscrire dans la logique des diabolisateurs.

Alors, quand on refuse de suivre la pente dominante – à quelque niveau que l’on se trouve – il faut s’apprêter à faire face à la diabolisation.

Avec lucidité et courage. Il n’est pas toutefois interdit d’être habile : défendre des idées non conformistes c’est comme une course d’arêtes, cela implique de ne tomber ni d’un côté ni de l’autre ; il ne faut céder ni à la facilité ni à l’excès.

Mais il faut aussi faire face aux diabolisateurs : dévoiler leurs arrière-pensées et les intérêts qu’ils servent ; effectuer les rappels historiques nécessaires ; et se poser une bonne question : Qui dans l’histoire a laissé sa marque sans avoir, à un moment ou à un autre, été diabolisé par les intérêts du moment ?


Source : Polémia

Islam / Occident: La cassure est désormais consommée…

Samedi, 18 décembre 2010, ont eu lieu à Paris les Assises contre l’islamisation. Ceux qui y étaient favorables les décrivent comme un grand succès. Les adversaires parlent de réunion de fachos (voir la photo ci-après). Les intégristes musulmans avaient juré de les faire annuler, n’hésitant pas à recourir à des menaces contre le Centre qui les accueillait, et le Maire de Paris en personne était intervenu dans ce sens, sans succès. À part une tentative d’agression manquée contre Oskar Freysinger et une manifestion à l’extérieur qui n’a réuni qu’environ 200 personnes, on peut dire que ces Assises sont passées sans grand problème, heureusement ou malheureusement pour les organisateurs, leurs adversaires et les journalistes. Nous publions ci-après deux articles de sources différentes sur cet événement, et en sélectionnons deux discours: celui d’Oskar Freysinger, et celui de Pascal Hilout (né Mohamed).

Il s’avère désormais clair que la cassure est consommée entre l’Islam et l’Occident. Il devient de plus en plus urgent que les deux parties clarifient leurs positions respectives et proposent des solutions si nous ne voulons pas arriver à des confrontations aux conséquences imprévisibles. Mahomet écrivait à ses adversaires: Aslim taslam … soumets-toi et tu seras sauf (ou: deviens musulman et tu seras sauf. Mahomed est un expert dans le double langage). Pour nous, si l’Occident ne veut pas se soumettre à l’islam  (= soumission), il doit exiger une remise en question des fondements mêmes de cette religion incapable de s’intégrer dans le système démocratique moderne. Le temps du flou artistique, de la dissimulation, des salamalecs et de la langue de bois est à jamais révolu. L’Islam a besoin d’un siècle des Lumières. Ce siècle des Lumières ne peut venir des pays musulmans qui glissent de plus en plus vers l’obscurantisme le plus sombre. Ce siècle des Lumières ne peut venir que de l’Occident. La question à poser est la suivante: est-ce que l’Occident est prêt à déclencher l’avènement de ce siècle des Lumières pour se sauver et sauver le reste de l’humanité?

Suite et source: http://tinyurl.com/26cqrcz

Lu et approuvé: Sitajoeblack et FrançaisdeFrance

21 décembre 2010

« Bientôt ce drapeau il sera à l’Elysée »… Ils nous ont déclaré la guerre !

Militants du mouvement islamique Forsane Alizza au métro Porte de Charenton (Paris) le 18 décembre 2010 au soir, après la fin des Assises internationales sur l’islamisation de nos pays.

 

Voir la vidéo:

 

Ca fait peur… Nous devons réagir!

.

Si ce n’est pas une déclaration de guerre, ça… Vous pouvez venir, bande de cons, on vous attend!
JB

Clandestins: de bonne nouvelles… pour nous, Français.

Les Français vont ils bientôt pouvoir se faire enfin soigner correctement sans que ce soit prioritairement et systématiquement au profit des sangsues de la République? Cela semble en bonne voie… Depuis le temps que l’on se pose la question du nombre impressionnant de médicaments non remboursés par ceux (nous) qui cotisons avec une bonne partie de nos revenus. Le déficit de la Sécu; on sait maintenant d’où il venait… Du moins, en grande partie. Mais il y a encore du boulot dans ce domaine…

JB

.

Après plusieurs rebondissements, les parlementaires ont voté un amendement à la loi de finances pour 2011 imposant à chaque bénéficiaire de l’Aide médicale d’État (AME, conférant la gratuité des soins aux immigrés clandestins) une contribution personnelle de 30 euros par an. Une mesure qui correspond à une demande du Cri du Contribuable. À la fin du mois d’octobre dernier, Le Cri du Contribuable avait lancé une pétition pour exiger la fin de la gratuité totale des soins pour les immigrés clandestins. Cette pétition, adressée à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé d’alors, demandait à cette dernière de peser de tout son poids dans les débats autour de la loi de finances au Parlement pour que soit voté un amendement imposant à chaque bénéficiaire de l’AME une contribution individuelle de 15 euros par an. Les députés étaient allés plus loin que Le Cri du Contribuable en votant quelque temps après une contribution de 30 euros par bénéficiaire. Mais les sénateurs, début décembre, ont décidé d’annuler cette contribution de 30 euros par personne… avant que le Premier ministre, François Fillon, ne demande aux parlementaires siégeant à la commission mixte paritaire (CMP, composée à égalité de députés et de sénateurs) de confirmer l’amendement voté au départ par l’Assemblée nationale. C’est chose faite depuis le 13 décembre dernier. Rappelons que l’AME bénéficie à quelque 215 000 immigrés clandestins. Rappelons également que son coût, financé jusqu’à présent en totalité par le contribuable français, s’élevait à 546 millions d’euros en 2009. Son budget a d’ailleurs été augmenté de 10 % pour 2011, dans un contexte de crise économique et financière où le maître-mot de la majorité est pourtant « rigueur ». Rappelons enfin que le panier annuel moyen de soins d’un bénéficiaire de l’AME s’élève à 2500 euros, contre 1500 euros pour les autres assurés qui, eux, cotisent.

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

Petit calcul simple : 215 000 x 30 = 6,45 millions € soit 645/546 = 1,18 % de cotisation à la charge des clandestins, contre 98,82 % à celle des charitables et compassionnels contribuables français ! Quel effort scandaleux pour de pauvres clandestins qui se feront rembourser en moyenne 2 500 € – 30 € = 2 470 € de « soins » gratuits, souvent fournis à des familles joyeusement polygames … Bonne journée…

.

Merci à Denis Bloud pour l’info…

20 décembre 2010

Et Dieu reconnaitra les chiens.

L’imbécile et le chien, par Jean DUTOURD, de l’Académie Française.

Il était une fois, un imbécile qui avait un chien appelé Perdreau. Ce chien était comme tous les chiens, c’est-à-dire qu’il ne jugeait pas son maître et lui était raisonnablement attaché. Il lui rendait les services que rend un chien. Il grognait quand il voyait un individu à l’allure inquiétante. Il aboyait quand quelqu’un sonnait à sa porte.
Un jour, deux types à moto descendirent de leur engin et s’avancèrent d’un air menaçant vers l’imbécile qui les regardait venir avec un sourire d’imbécile, il croyait qu’ils venaient lui demander du feu, en fait, ils voulaient lui prendre son portefeuille. Le chien ne s’y trompa pas, il leur sauta dessus en hurlant et les mis en fuite. L’imbécile criait: « Perdreau, viens ici ! Messieurs pardonnez lui, il n’est pas méchant. Ah la sale bête ! Tu vas voir la tournée que tu vas prendre. » Les deux voyous sautèrent sur leur moto et partirent très loin. L’imbécile corrigea le chien qui n’y comprit rien, mais n’en continua pas moins à aimer son maître, car les chiens sont fatalistes. Ils savent que les hommes ont des réactions illogiques.
Il y eu plusieurs incidents de ce genre, chaque fois que le chien croyait faire son métier de chien, l’imbécile lui tapait dessus et se confondait en excuses auprès des chenapans, voleurs, et bandits de tout poil que mordait le malheureux animal. Il disait que celui ci était idiot, sanguinaire, et qu’il n’arrêtait pas des commettre des bavures. On a beau être chien et plein de bonne volonté, on finit par se lasser de recevoir des coups, le chien Perdreau se lassa, cela se sut assez vite dans le quartier.
L’imbécile habitait un pavillon, une nuit, un cambrioleur escalada le mur, le chien entrouvrit un œil dans sa niche pour chien et le referma, incontinent. Le cambrioleur cambriola en toute tranquillité. L’imbécile s’arracha les cheveux et corrigea le chien, lequel reçut philosophiquement sa correction, n’étant pas à une inconséquence près de la part de son patron. Une autre nuit, ce fut un autre cambrioleur qui vint, ce cambrioleur là avait un surin qu’il planta dans la bedaine de l’imbécile qui en mourut. En partant, l’assassin caressa le chien en disant « bon toutou ! ». Le chien pensa, car les chiens pensent : « Voila la première parole aimable que j’ai entendue depuis longtemps ».
Cette histoire est celle des Français, de leur Police et de leurs élus. Ils s’étonnent de ne pas comprendre la désaffection du peuple Français ? Sur une route où la vitesse est limitée à 50 km/h le quidam Franchouillard qui roule à 56 km/h est un ASSASSIN. Il n’a aucun recours. Ceux qui brûlent 400 voitures, qui incendient les véhicules de police, qui jettent des pierres sur les forces de l’ordre et les pompiers sont conviés avec tous les égards à l’Élysée pour exposer leurs revendications…
Ils battent leur chien depuis trente ans, et s’étonnent aujourd’hui que le chien ait des états d’âmes…
.
Ceci se passera de commentaires; du moins de ma part…
JB
Page suivante »