Sitajoeblack's Blog

31 juillet 2010

Message de la résistance: à faire suivre…

31 juillet 2010

À faire suivre
Ceux la mêmes qui ordonnent aux forces de l’ordre de fuir au lieu de faire leur travail en exterminant les racailles, comme ceux qui élèvent au rang de représentant diplomatique, les terroristes nazislamistes en liberté chez nous.
Soutenu pour des raisons à priori différentes, par le puissant parti communiste de l’époque et par une partie de la mouvance nationaliste française anti-yankee de ce temps là, De GAULLE assouvit sa rivalité avec les USA, en relançant la politique arabe de la France, avant même la fin de la guerre d’Algérie. Non sans raisons, De GAULLE ne voulait pas laisser le monde arabo-musulman, aux deux seules grandes puissances d’alors, les USA et l’URSS. Mais si ses manœuvres géostratégiques étaient légitimes, l’alignement sur les délires islamiques antioccidentaux, relevait du ressentiment personnel. Or, les artisans les plus acharnés de la politique gaullienne pro arabe, voulaient d’abord et avant tout, la mort de la civilisation occidentale d’inspiration judéo-chrétienne, en particulier la liberté individuelle. C’est aussi à la fin des années cinquante – début des années soixante, que le recours systématique à l’immigration extra européenne fut préféré à une politique nataliste, jugée plus coûteuse. Peu ou prou, presque tous les pays d’Europe occidentale firent les mêmes tragiques erreurs stratégiques que la France. Sans doute pour les mêmes raisons inavouables.
Depuis quelques années, nous mesurons l’ampleur des catastrophiques conséquences de ces choix. La destruction de la France traditionnelle est déjà bien avancée. Sur ses ruines poussent déjà les bourgeons vénéneux de la prochaine Francarabia. Face à cette catastrophe, notre choix est simple :
– soit nous ne faisons rien et au maximum dans deux générations, la France sera une république islamique,
– soit armes à la main, nous combattons les collabos qui nous imposent ce malheur.
Au moment de nous lever, soyons conscients de notre handicap. La population française est décérébrée par quarante ans d’inculture nationale et de propagande intensive dans les organes publics et privés. Parmi les moins de cinquante ans, peu sont conscients de l’extrême gravité de la situation. Au début, nous n’aurons pas le large soutien espéré de nos concitoyens. C’est nos actions, nos héros et hélas nos premiers martyrs, qui rallieront le gros de la population, au combat pour la survie de la France.
S’en prendre aux envahisseurs ne suffit pas. Ils ne font que profiter de ce que les traîtres leurs offrent. Nous devons terroriser les collabos. Les politocards sont les plus coupables à cause du pouvoir qu’ils détiennent. Mais en priorité visons les plus nuisibles, les propagandistes. Sans eux, les politocards ne seraient rien.
Le champ d’ordures est vaste. Aucun organe de propagande public ou privé d’envergure nationale, ne doit échapper à la désinfection. En commençant par le plus immonde et le plus ancien organe en français de soutien aux nazislamistes. Les résistants des régions traiteront les propagandistes des organes locaux. Les responsables des officines de soutien aux envahisseurs sont à traiter sur le même plan que les membres de la juridiction d’exception chargée de la protection des envahisseurs, les autres magistrats collabos et les politocards. Mais faisons nous plaisir, que chacun s’offre « l’intellectuel » de son quartier. C’est facile, abondant et pas encore trop protégé.
Pour agir la clandestinité s’impose. La détermination et l’audace seront plus souvent suffisantes que les compétences. Le plus simple, c’est de former des cellules locales qui détermineront elles mêmes les actions à leur portée. Il n’est pas nécessaire que les actions soient approuvées par un organe central. Si c’est utile, il sera toujours temps de coordonner les cellules. Le plus urgent c’est de commencer. Si les premières actions suscitent des émules, nous vaincrons.
Charles DALGER

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :