Sitajoeblack's Blog

11 juillet 2010

Censure impossible? Ben non…

Censure Impossible

coup de pied au cul d'anastasia la censure

A la poursuite du mouvement perpétuel…

Peut-être avez-vous déjà fait l’expérience suivante : au hasard de vos pérégrinations sur les sites internet des médias officiels vous tombez sur un article islamophile qui raconte un gros mensonge en oubliant délibérement et allègrement la clause 4 de la résolution 1003 du conseil de l’Europe relative à l’éthique du journalisme :

Les nouvelles doivent être diffusées en respectant le principe de véracité, après avoir fait l’objet des vérifications de rigueur, et doivent être exposées, décrites et présentées avec impartialité. Il ne faut pas confondre informations et rumeurs. Les titres et les énoncés d’informations doivent être l’expression le plus fidèle possible du contenu des faits et des données.

Vous constatez heureusement que, oh joie, il est possible de commenter l’article et que les commentaires sont modérés APRÈS publication

Vous rédigez donc un commentaire qui explique par A+B pourquoi ce qui est dit dans l’article est un gros mensonge. Votre argumentation est imparable, elle s’appuie sur des faits établis, et en plus vous donnez la source de vos informations, avec un ou plusieurs liens internet. Bref, votre argumentation est béton.

Vous postez votre commentaire, qui apparaît sur le site instantanément puisque la modération se fait seulement à posteriori.

Ils ne vont pas oser vous censurer puisque tout est béton, il n’y a pas d’insultes, pas de diffamation ni rien de tout cela.

Sauf que…

presse et police de la pensée

Sauf que vous repassez quelques heures ou quelques jours plus tard et là vous constatez que votre commentaire béton, respectant pourtant parfaitement la charte de modération, a été… censuré !

Non seulement ils s’assoient sur la clause 4 de la résolution 1003 du conseil de l’Europe relative à l’éthique du journalisme mais aussi sur la clause 6 :

Les opinions sous forme de commentaires sur des événements ou des actions ayant trait à des personnes ou des institutions ne doivent pas viser à nier ou à cacher la réalité des faits ou des données.

En fait, ils s’assoient sur la totalité des clauses de la résolution 1003 du conseil de l’Europe : ce ne sont pas des journalistes mais bien des propagandistes…

Bon, votre commentaire n’a pas été totalement vain : il est au moins resté en ligne durant quelques heures, ou quelques jours, le temps qu’un commissaire-politique le censure. Il y a donc forcément eu des internautes pour vous lire et s’apercevoir que, mince alors, le bel article officiel bien affiché sur ce beau site bien officiel, c’est… un mensonge délibéré, de la pure et parfaite PROPAGANDE.

Il n’y a peut-être eu qu’un seul internaute à ouvrir les yeux grâce à votre commentaire, mais c’est toujours mieux que pas un seul internaute du tout s’il n’y avait pas eu votre commentaire désormais censuré.

Si vous êtes un brin organisé, si vous avez déjà expérimenté la situation et donc pris les devants, hop, vous récupérez votre commentaire précautionneusement préalablement enregistré sur votre ordinateur, vous faites un joli copie-colle et, zou, vous repostez !

Et, zou, quelques heures, ou quelques jours plus tard, vous avez de nouveau été censuré.

Ce petit jeu peut durer longtemps mais vous partez perdant, notamment sur les sites des médias officiels, car il y aura toujours une armée de censeurs payés pour vous censurer, alors que vous serez seul à poster et reposter votre commentaire. Quelle que soit votre patience, vous allez flancher le premier, c’est mathématique.

La question qui se pose est donc :

Comment poster, reposter et poster encore, et poster toujours, poster encore et toujours, perpétuellement, sans jamais flancher ?

Comment ? C’est très simple : il suffit d’appliquer un principe de base des arts martiaux, à savoir celui qui préconise de retourner la force de l’adversaire contre lui.

C’est quoi, la force de l’adversaire ?

C’est qu’il est nombreux et qu’il y en a toujours un à son poste prêt à vous censurer.

C’est quoi, votre faiblesse à vous ?

C’est que vous êtes seul, et que vous ne pouvez pas être toujours à votre poste vu que vous avez une vie à mener en dehors du postage de commentaires…

Alors, comment faire ? Hé bien, il suffit de devenir nombreux et au poste vous aussi !

Oui, mais comment on fait, concrètement ?

escher mouvement perpétuel eau

C’est pas compliqué :

  1. Faire une page internet (comme la présente page que vous lisez en ce moment…)
  2. Donner le lien vers l’article de propagande
  3. Publier le commentaire qui a déjà été censuré
  4. Demander à CHAQUE internaute qui passe sur la page (c’est à dire TOI, toi l’internaute qui est en ce moment même en train de lire cette page…) de poster ce commentaire sur l’article !

Et là, on a renversé la situation.

Il y aura TOUJOURS des internautes qui vont passer sur la page, que ce soit un par jour ou un par semaine, ou même un par mois. Donc de temps à autre il y en aura un.

Si cet internaute va sur l’article indiqué et voit que le commentaire indiqué est présent, il n’a rien à faire : un précédent internaute a posté le commentaire, qui n’a pas encore été censuré.

Si au contraire l’internaute va sur l’article et voit que le commentaire est absent, il le reposte. Et c’est tout, après il peut s’en aller et oublier ce commentaire.

Quand ce commentaire reposté sera censuré, un AUTRE internaute le repostera un AUTRE jour. Entre temps, ce commentaire aura fait son effet, ce qui est la seule chose qui compte, en attendant qu’un prochain internaute le reposte encore une fois.

Et ainsi de suite.

Avec cette méthode, la censure ne peut JAMAIS gagner car vous avez renversé le rapport de force : les censeurs auront TOUJOURS un temps de retard sur les internautes repostant votre commentaire, et les internautes passant sur votre site ne se fatigueront JAMAIS puisqu’ils ne posteront votre commentaire qu’une seule fois chacun, et encore uniquement quand il y en aura besoin.

Vous pouvez proposer au repostage PLUSIEURS commentaires censurés, peu importe le nombre : plus il y en aura et moins souvent chacun sera reposté mais c’est sans importance car au bout d’un certain temps, forcément, par le simple jeu du hasard, TOUS les commentaires censurés auront été repostés.

Impossible de censurer vos commentaires préventivement de quelque manière que ce soit puisque ce sera à chaque fois un internaute différent qui postera !

La seule manière de VOUS empêcher de poster VOTRE commentaire sera d’interdire les commentaires aux internautes du monde entier ! Et dans ce cas VOUS aurez gagné car vous aurez au moins réussi à interdire la propagande par les commentaires, et à mettre en évidence la censure.

En raison de nombreux débordements, les commentaires pour cet article sont fermés.
Les Français
ont des choses à dire mais…

Cette méthode est bêtement mécanique, aveuglément simple
et absolument IM-PA-RA-BLE !

Méthode imparable

Passons maintenant à la pratique…

Au paragraphe suivant vous trouverez les liens vers des articles de propagande et les commentaires bétons correspondants qui se font censurer régulièrement.

A vous de jouer : aller voir un article au choix (ou plusieurs si vous le pouvez) et poster le commentaire correspondant s’il est absent.

Si vous repostez effectivement un commentaire, vous pouvez éventuellement le signaler dans les commentaires de la présente page (commentaires modérés AVANT publication cette fois). Cela permettra d’établir des statistiques sur la rapidité, ou la lenteur, de la censure en fonction des articles.

Vous avez vous aussi un commentaire béton qui se fait censurer sur un article ?

Si vous n’avez pas de blog, donner en commentaires de la présente page l’adresse de cet article et votre commentaire béton, le tout sera rajouté sur la présente page.

Articles de propagande
et leurs commentaires béton incensurables

Préambule : S’inscrire en toute discrétion…

Pour pouvoir poster, la grande majorité des sites demande au préalable que l’on s’enregistre en donnant son courriel. Un message de validation est le plus souvent envoyé sur ce courriel, pour vérifier qu’il correspond bien à un internaute réel et que c’est bien cet internaute là qui a fait la demande d’inscription.

Le principe de la censure impossible étant que chaque internaute ne va reposter qu’une fois, l’internaute peut s’inscrire en donnant son véritable courriel. Si tel est votre cas, vous pouvez passer directement au paragraphe suivant.

Pour ceux qui préfèrent éviter de disséminer leur courriel à tous les vents afin de se protéger des spams et autres désagréments, il est possible de passer par un courriel temporaire ou jetable :

En français et simplissimes à utiliser : yopmail.comjetable.org

En anglais : liste sur anonymailer.net/temporary-email-accounts.asp

De plus en plus de sites interdisent les courriels provenant de tels services, particulièrement pour les services en français les plus connus (ci-dessus) :

utilisation des services de courriel yopmail.com et jetable.org interdits

Heureusement, yopmail.com propose une parade, le domaine alternatif qui remplace « @yopmail.com », ce qui fait que, si nécessaire (ça l’est dans le premier exemple de censure impossible proposé ci-dessous), avec une étape supplémentaire vous pouvez encore vous inscrire incognito :

inscription avec yopmail.com et domaine alternatif

Reposter en béton :

Cliquer sur le lien vers l’article de propagande indiqué. Il s’ouvre dans un nouveau navigateur. Regarder dans les commentaires de l’article si le commentaire béton y figure.

S’il y figure, vous n’avez rien à faire.

S’il n’y figure pas c’est qu’il a été censuré, à vous de rendre cette censure impossible : vous inscrire (si nécessaire) puis copier-coller et reposter le commentaire béton afin de mettre une nouvelle fois la censure en échec.

Eventuellement, signaler ensuite votre action dans les commentaires de la présente page afin que l’on puisse suivre la partie jusqu’à l’échec et Mat.

Article de propagande : rtl.fr/fiche/79623/l-islam-devient-la-premiere-religion-du-monde.html

Diffuse sciemment le mensonge avéré selon lequel l’islam serait devenu la première religion du monde et censure toute correction depuis le 31 mars 2008

RTL censure régulièrement un commentaire sur l'islam qui démoli leur article diffusant sciemment une rumeur de propagande anti-occidentale islamophile
AGRANDIR

Commentaire béton à copier-coller-reposter si absent :

Il n’y a donc personne à RTL qui sache compter ?!

Vous avez fait une école de journalisme ou de propagande anti-occidentale ?

Remettons les choses à leur place :

Islam = Sunnites (majoritaires) + Chiites + Soufis + divers

Christianisme = Catholiques (majoritaires) + Protestants + Orthodoxes + divers

Vous dites « les musulmans sont plus nombreux que les catholiques », c’est exact.

Mais quand vous en concluez que L’ISLAM est la première religion du monde, c’est FAUX.

C’est faux parce que la somme des CHRETIENS est supérieure à la somme des MUSULMANS.

La PREMIERE RELIGION du monde c’est, de loin, le CHRISTIANISME, et non pas l’islam.

Il faut retourner à l’école primaire apprendre à compter.

Et à l’école de journalisme apprendre à vérifier vos sources, car voici les chiffres :

Christianisme : 33% (Catholiques 17,5%, Protestants 5,6%, Orthodoxes 3,6%, divers 6,3%)

2.1 milliards de chrétiens

Islam : 21%

1.5 milliard de musulmans

Sources : http://www.adherents.com/Religions_By_Adherents.html

et http://atheisme.free.fr/Religion/Statistiques_religieuses_3.htm

Quant à gerard78320 qui conseille à tous le monde de lire le coran, je suis bien de son avis, sauf que s’il pense se convertir après avoir lu le coran c’est soit qu’il a lui aussi besoin de retourner à l’école primaire, pour apprendre à lire,

soit qu’il ment et n’a pas lu le coran.

Se convertir à l’islam après avoir lu le coran est tout bonnement impossible, faites l’expérience de lire ce fameux coran et vous comprendrez pourquoi (si je vous dis pourquoi vous ne me croirez jamais !)

Répétition de la propagande, à bétonner de même : guidemusulman.com/lislam-devient-la-premiere-religion-du-monde-727

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :