Sitajoeblack's Blog

21 octobre 2009

SITA: Lettre du mâle blanc à la HALDE contre la politique de recrutement discriminatoire sexiste et raciste de Mme Anne Lauvergeon, présidente du groupe Areva.

Filed under: Uncategorized — Marine Amer @ 10 h 50 min

Mardi 20 octobre 2009

AREVA, racisme et sexisme au recrutementC’est avec une immense tristesse, mais sans vraiment de surprise, que l’on a pu entendre au cours du journal télévisé de 20 h sur France2 le 16 octobre 2009 les propos affligeants de Mme Anne Lauvergeon, présidente du groupe Areva.

Face à un journaliste, celle-ci révèle la politique de recrutement d’Areva et déclare à ce sujet que « A compétence égale, eh bien désolée, on choisira … la femme, ou on choisira la personne venant de… enfin autre chose que le mâle blanc pour être claire ».

Cette déclaration est manifestement une atteinte à l’ordre public en ce que la politique de recrutement d’Areva est ouvertement et doublement discriminatoire : discriminatoire d’une part pour les personnes du sexe masculin et discriminatoire d’autre part pour les personnes leucodermes, c’est à dire de race blanche.

La rupture de l’égalité des citoyens face à la loi se caractérise par une ségrégation sexuelle et raciale sur le plan professionnel excluant ainsi les hommes blancs d’un accés à l’emploi chez Areva si ceux-ci n’ont pas des compétences supérieures aux personnes d’autres groupes. La rupture de l’égalité est indubitablement caractérisée.

Je rappelle que les principaux critères prohibés par la loi selon la Halde sont notamment la discrimination résultant du sexe ou des caractéristiques génétiques.

En l’espèce, Mme Anne Lauvergeon est coupable de ces deux infractions.

En tant que mâle blanc inscrit au Pôle emploi, et donc à la recherche d’un emploi, je me sens directement victime d’une telle politique discriminatoire qui limite mon droit à accéder à un emploi. J’estime donc inutile de postuler chez Areva n’ayant que des chances fort limitées d’être embauché.

Sur le plan civil, je subis un préjudice puisqu’il y a manifestement perte d’une chance à l’accès à un emploi dans la société Areva.

Je demande qu’une enquête soit ouverte pour évaluer les responsabilités pénales et éventuellement civiles de Mme Anne Lauvergeon dans cette affaire.

Je me sens discriminé et trahi dans mon propre pays, un pays qui a donné la liberté totale aux femmes sur tous les plans.

Mme Anne Lauvergeon en tant que femme et présidente d’un fleuron de l’industrie française, disposant de revenus complétement disproportionnés par rapport au reste de ses concitoyens, est particulièrement ingrate vis-à-vis de ceux qui lui ont permis d’accéder à cette fonction. Si des mâles blancs n’avaient pas prôné et appliqué la STRICTE égalité entre les sexes et les races, elle n’aurait pas été recrutée et ne disposerait certainement pas de cette fonction oh combien prestigieuse. Elle n’est pas là pour appliquer une politique inégalitaire, inverse de celle dont elle a bénéficié !

J’espère que la Halde se saisira de cette affaire, ne laissant pas impunis ces propos incitant ouvertement à la haine raciale anti-blancs et à la discrimination sexuelle anti-mâles.

Les Institutions de la Nation ne peuvent certainement pas guérir Mme Anne Lauvergeon de ses dérives psycho-pathologiques définies comme mysandrie et racisme anti-blanc, mais elles peuvent et elles doivent sanctionner les infractions à la loi de cette dernière, compte tenu également de son rôle social de par sa position professionnelle.

Je n’ai aucun doute sur le fait que des mesures judiciaires, on ne peut plus énergiques, auraient été prises à l’encontre d’une personne qui aurait déclaré, par exemple : « A compétence égale, eh bien désolée, on choisira … l’homme, ou on choisira la personne venant de… enfin autre chose que la femme noire pour être claire »

J’attire votre attention sur le fait qu’une inaction délibérée de votre part, malgré ma présente lettre, désignera la Halde comme complice de racisme et de sexisme, justifiant de plein droit sa dissolution citoyenne.

Que la loi soit appliquée.

Lettre inspirée de fdesouche.com/articles/74147

ACTION

Aidons la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) à avoir, pour une fois, les couilles de s’attaquer à une vraie coupable, qui crache ouvertement son venin raciste et sexiste à la télévision, au lieu de toujours harceler le petit citoyen Lambda qui se plaint avec raison de subir les conséquences des lubies dogmatiques de type Lauvergeonien.

C’est facile grâce à la méthode SITA inspirée par Amnesty International : une lettre, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (méthode qui a fait ses preuves, voir http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu).

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

Imprimer les deux premières pages (une feuille recto-verso) du présent article, directement depuis le navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer…
et l’envoyer aux destinataires indiquées ci-dessous.

Un timbre ordinaire “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles. On peut donc rajouter sans hésiter une deuxième feuille qui donnera aux destinataires une meilleure compréhension de qui est la nantie en question : www.nalair.fr/?p=2133

Qui sont les destinataires?

La HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité.)
Soit à l’adresse postale du siège : http://www.halde.fr/Informations-legales.html
soit à l’adresse postale d’un correspondant régional : http://www.halde.fr/-Information-par-region-.html.

Eventuellement, s’il vous reste un timbre :
Le Directeur de France2 (France Télévision)
au cas, improbable, où il lui resterait quelque part dans un placard un vrai journaliste qui accepterait, pour prendre l’air et la lumière, de faire un reportage sur la réaction de la Halde.
L’adresse postale du directeur de France Télévision se trouve sur la page http://www.francetelevisions.fr/mentionslegales/

Mettre le tout dans une enveloppe, timbrer et envoyer.

Ce n’est pas plus compliqué que ça de mettre le nez la HALDE dans son propre caca.

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le P O U V O I R………………………………………………………………………
………….de dire son fait à toute personne publique.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :