Sitajoeblack's Blog

7 septembre 2009

En aparté… Être partisan de la méthode SITA, c’est être SITAyen, adepte de l’action dérivée d’internet.

Filed under: Uncategorized — Marine Amer @ 15 h 54 min

Pétitions inutiles

Signer une pétition sur internet, c'est inutile mais cela pourrait devenir redoutable si...

Être partisan de la méthode SITA, c’est être SITAyen, adepte de l’action dérivée d’internet plutôt que simple admirateur de l’article internet dénonçant à nouveau ce qui l’a déjà été auparavant dans mille autres articles similaires, sur internet eux-aussi.

Concernant les pétitions internet nous avons deux outils à notre disposition pour tenter de rendre ces pétitions utiles. Il s’agit de deux articles, l’un expliquant Pourquoi ? les pétitions internet ne servent à rien et l’autre expliquant Comment ? modifier ces pétitions internet pour faire en sorte qu’elles servent à quelque chose :

  1. Pétitions internet…
    L’activisme en pantoufles

    http://sitamnesty.wordpress.com/2008/03/15/petitions-internet-lactivisme-en-pantoufles/
  2. Les pétitions sur internet…
    …cela pourrait devenir redoutable si…

    http://sitamnesty.wordpress.com/2008/05/02/les-petitions-sur-internet/

Aussi choquant et étrange que cela puisse paraître, il faut savoir que la plupart des personnes ou associations qui lancent une pétition sur internet NE VEULENT PAS que leur pétition atteigne son but ! Cela peut sembler paradoxal mais 99,99% des pétitions internet sont lancées par des gens qui veulent tout simplement se dédouaner de leurs responsabilités ou se faire de la publicité personnelle à moindre frais : ils veulent pouvoir dire (ou que d’autres disent) que eux ont fait quelque chose… et que donc ce n’est pas leur faute s’ils ont échoué à atteindre leur but : c’est la faute des autres… qui n’ont pas signé leur pétition !

En réalité ils n’ont jamais réllement voulu être efficaces car ils savent qu’être efficace implique de se faire des ennemis : ceux dont on a fait échouer le projet. Or la plupart des gens ne veulent bien evidemment pas se faire d’ennemis, ils veulent se faire des amis, des relations, des courtisans, avoir de l’influence, être reconnus.
Dès lors ils ne veulent pas obtenir des résultats, ils veulent des gens qui gravitent autour d’eux, qui les félicitent d’avoir fait quelque chose… peu importe que ce quelque chose soit finalement inutile !
A cet égard, les pétitions internet sont l’outil idéal : aucun investissement et beaucoup de contacts avec uniquement des personnes du même avis !

Il existe cependant quelques (rares) personnes ou associations qui lancent des pétitions internet avec le réel (mais vain) espoir d’obtenir un résultat.
C’est à ces personnes qu’il faut expliquer comment modifier leurs pétitions internet pour faire en sorte qu’elles servent à quelque chose.

Il n’est hélas pas possible de distinguer à priori les Brasseurs de Vent de ceux qui cherchent vraiment à influencer la réalité (si vous trouvez un moyen de faire la différence, merci de nous l’indiquer !)
C’est pourquoi il est préférable de savoir à l’avance que la démarche ci-dessous sera sans effet dans la plupart des cas. Vous devez le savoir afin de ne pas être déçu du peu de résultats positifs que vous obtiendrez.

Par conséquent, lorsque vous voyez une pétition internet (donc inutile)
– qui mériterait d’être signée (que son sujet soit ou pas relatif à l’islam)
– où les organisateurs donnent leur adresse postale
alors…
Appliquer la méthode SITA au carré : un courrier postal pour expliquer aux organisateurs comment modifier leur pétition afin qu’elle génère des courriers postaux (et non pas seulement de vaines signatures sur internet)

C’est très simple :
– Imprimer l’article Les pétitions sur internet… cela pourrait devenir redoutable si… (3 pages) puis imprimer la pétition sur la quatrième page (c’est tout bonnement ce qui est en fait proposé à la fin de l’article)
– Mettre dans une enveloppe, timbrer,
– et hop, envoyer à l’adresse postale des organisateurs de la pétition.

Dans le cas des pétitions contre l’islam, il n’y a le plus souvent pas d’adresse postale (pour se prémunir des agressions par les adeptes de la religion de paix et de tolérance…) donc il n’y a pas d’autre possibilité que de se rabattre sur la solution de secours : un courriel avec un copie-colle du début de l’article Les pétitions sur internet… cela pourrait devenir redoutable si… suivi de l’URL (raccourci) de l’article complet :

Sujet : Votre pétition internet
Message : Signer une pétition sur internet, c’est inutile mais cela pourrait devenir redoutable si…
Le résultat d’une pétition c’est le plus souvent comme sur la photo suivante : toutes les signatures au caniveau (ou à la poubelle) d’un coup.
Circulez, y’a rien à voir…
La suite sur
tinyurl.com/C86GCH

C’est évidemment beaucoup moins efficace que d’envoyer un courrier postal mais c’est le seul moyen d’entrer en contact avec les organisateurs.

Comme expliqué précédemment, n’espérez pas trop obtenir un résultat… mais au moins vous aurez EFFECTIVEMENT fait CONCRETEMENT ce qu’il fallait pour que la pétition devienne utile.

En faire encore plus…

Vous avez croisé le chemin d’une pétition qui vous semble mériter mieux qu’une simple version inutile sur internet.
Vous avez envoyé l’article par la poste.
Et vous constatez après un certain temps, et même un temps certain, que la pétition reste purement internet, purement inutile. Votre démarche a échoué.
Que faire de plus ?
C’est (presque) simple : vous pouvez ouvrir un blog, copier-coller le texte de la pétition et rajouter toutes les instructions pour imprimer-envoyer la dite pétition. Puis vous allez sur tous les forums et articles relatifs au sujet de votre pétition et vous laissez des commentaires appelant à venir signer la pétition… à l’adresse de votre blog.
Habituellement, vous recevrez un message de l’initiateur de la pétition reproduite, vous demandant… de fermer votre blog ! Si, si… faites l’expérience…
C’est un peu comme si le général De Gaulle vous demandait d’aller décoller de sur les murs les affiches reproduisant son appel du 18 juin que vous avez collées à vos risques et péril pour lutter contre les nazis après l’avoir entendu sur Radio Londres. Ca paraît fou mais c’est pourtant ce qui se passe assez souvent (la plupart des initiateurs de pétitions n’ont effectivement pas l’envergure d’un Charles De Gaulle).

Ignorez purement et simplement la demande, n’y répondez même pas : vous n’avez pas à vous justifier de mener ce combat de manière plus efficace que d’autres.
Si vous avez pris la précaution d’ouvrir votre blog aux USA (wordpress.com, blogspot.com…) vous ne risquez rien. Les blogs hébergés en France peuvent éventuellement être fermés par le fournisseur pour cause de violation de copyright (on croit rêver…) mais cela reste heureusement rare.

Signer une pétition sur internet, c'est inutile mais cela pourrait devenir redoutable si...
Exemples de pétitions internet transformées

En faire le minimum syndical

Vous avez croisé le chemin d’une pétition qui vous semble mériter mieux qu’une simple version inutile sur internet.
Vous avez envoyé l’article par la poste (ou à défaut par courriel).
Et vous constatez après un certain temps, et même un temps certain, que la pétition reste purement internet, purement inutile. Votre démarche a échoué.
Lancer un blog vous semble au dessus de vos maigres forces.
Que faire ?
Le minimum syndical c’est de nous signaler la pétition en commentaire du présent article, elle sera rajoutée à la liste ci-dessous.

  • (pétition à venir)
  • (pétition à venir)
  • (pétition à venir)

D’après http://sitamnesty.wordpress.com/petitions-inutiles/

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :